Le Grand Paris
Le Grand Paris constitue un projet majeur de développement économique pour la région Capitale pour les années à venir : près de 100 milliards d’euros d’investissements supplémentaires d’ici 2030 que ce soit dans les transports, le logement, l’aménagement et les programmes d’investissements connexes. Le Grand Paris constitue ainsi un formidable levier de développement pour le secteur du bâtiment, pour l’emploi, la compétitivité et l’attractivité de notre territoire.

 

Propositions de la FFB Grand Paris
Pour la réussite de ce projet majeur, la FFB Grand Paris propose de :

  • augmenter l’objectif de construction de logements  :
    La FFB Grand Paris suggère de porter l’objectif de construction de logements actuellement fixé à 70 000 unités par la loi relative au Grand Paris (3 juin 2010) à 90 000 logements annuels de sorte à permettre de répondre aux besoins actuels de logements des ménages, d’anticiper les futures demandes et de faire face aux situations d’urgence et sociales ;
  • alléger la gouvernance du Grand Paris :
    Les entrepreneurs du Bâtiment n’identifient pas précisément les compétences respectives de chaque collectivité et la Fédération suggère une simplification du millefeuille de la gouvernance du Grand Paris ;
  • respecter le calendrier du Grand Paris des transports :
    La mise en œuvre de l’ensemble des volets du Grand Paris repose d’abord sur la réalisation, dans les délais prévus, des infrastructures de transport en commun dont la région Capitale a tant besoin. Des premiers glissements de calendrier ont pu être observés. Les échéances doivent néanmoins être respectées, à la fois pour enclencher les projets d’aménagement, de logements et d’immobilier d’entreprises prévus à proximité des nouvelles gares, mais surtout pour permettre au Grand Paris de jouer pleinement son rôle de vitrine de l’innovation et du savoir-faire français dans la construction de la ville de demain, notamment dans la perspective des JO 2024.

 

Les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024
La Région Ile-de-France, et en particulier le territoire du Grand Paris, s’organise d’ores et déjà afin d’accueillir les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024. Les JO 2024 représente de formidables opportunités pour l’ensemble de l’économie française, et en particulier pour le Bâtiment. Outre les trois équipements durables (village des médias, village des athlètes et piscine olympique), de nombreux équipements, permanents (ARENA II, Mur Anti-Bruit A86) et temporaires seront construits et rénovés (sites d’entrainement).

Afin que cet évènement international bénéficie à l’ensemble de l’économie francilienne, la FFB Grand Paris propose de :

  • réserver une part significative des marchés aux TPE/PME franciliennes
  • créer un observatoire de l’attribution des marchés
  • lutter contre la concurrence déloyale